Pour les aidants et leurs proches

L’importance de la mise en place du matériel médical pour nos aînés ou personnes en situation de handicap

Coralie
Coralie

Choisir de résider à domicile malgré l’âge ou le handicap, est possible, mais faites en sorte de sécuriser les lieux.

Équiper votre maison permettra non seulement d’améliorer votre quotidien, mais aussi de le rendre plus confortable. 

Vous pourrez continuer à vivre dans votre foyer, tout en continuant à vous déplacer, faire la cuisine, vous laver avec plus de facilité. Des équipements peuvent également permettre aux aidants de contacter ses proches et les surveiller si besoin en cas d’inquiétude de leur part.

Les équipements permettant de se déplacer plus facilement  

Plusieurs équipements existent afin de faciliter les déplacements de personnes à mobilité réduite : 

  • une canne

  • un déambulateur

  • un rollator

Pour les personnes ayant plus de difficultés, voici des équipements mieux adaptés : 

  • un fauteuil roulant ou électrique

  • un scooter électrique

  • un fauteuil monte-escaliers

Installer des équipements fixes au domicile peuvent compléter l’assistance d’autres matériels, comme les rampes ou barres d’appui qui permettent de se maintenir pour franchir un seuil ou des marches

Les équipements permettant de s’asseoir ou de se relever 

Avec le handicap ou l’âge, passer d’une position à une autre n’est pas facile. Des outils du quotidien peuvent donc être envisagés, afin de faciliter les mouvements et d’éviter d’éventuelles chutes :

  • les coussins rehausseurs

  • une canne tripode 

  • un lit médicalisé 

  • un fauteuil releveur

Les équipements sécurisant la salle de bain

La salle de bain est l’une des pièces qui présente le plus de danger, avec le sol glissant souvent peu adapté de la douche ou de la baignoire rendant l’accès difficile aux personnes âgées ou en situation de handicap. Des solutions existent pour résoudre ces problèmes : 

  • Pour la douche, envisagez des douches italiennes qui n’ont pas d’obstacles et donc sont plus simples d’accès. Pensez, pour plus de confort, à installer un siège de douche ou un tabouret adapté, ainsi que des poignées fixes pour faciliter l’appui pour se relever.

  • Pour la baignoire, envisagez une baignoire à porte, pour éviter les obstacles. Si vous n’avez pas cette possibilité, l'idée d’un marchepied, de poignées fixes, mais aussi d’un coussin ou un siège élévateur peuvent être une solution complémentaire.

  • Pour les toilettes, des WC plus hauts sont disponibles, pour simplifier la personne à se relever. Sinon des rehausseurs de toilettes avec poignées existent.

⚠️ Souvent oublié et pourtant très pratique, pensez à installer des tapis anti-dérapant au sol de votre salle de bain, ou bien à l’intérieur de vos douches ou baignoires, afin d’éviter les chutes.

Les équipements numériques

Pour plus de sécurité et moins de stress pour les personnes âgées ou en situation de handicap, ou bien encore pour leurs proches, des outils technologiques peuvent assurer le quotidien :

  • En cas de chute, des bracelets ou pendentifs permettent de détecter les chutes et le petit plus c’est son bouton SOS qui permet de déclencher un appel d'urgence en cas de besoin.

👍 Chez Unaide nous vous proposons ce type de gadget, alors n’hésitez pas à nous contacter en suivant ce lien afin d’obtenir plus d’informations : Être rappelé 

  • Des bracelets connectés sont adaptés aux personnes âgées, avec de nombreuses fonctionnalités comme une surveillance sur l’état de santé, de générer des rappels faits en haut-parleur, ou bien encore d’effectuer des appels d’urgence.

Des équipements technologiques peuvent complémenter cette facilité de vie à la maison :

  • Des volets électriques, que l’on peut fermer à l’aide d’une télécommande.

  • Des lumières avec détecteur de présence, ou bien des lumières que l’on peut gérer avec une télécommande.

  • Des téléphones portables très simples d’utilisation pour les personnes en perte d’autonomie, pour faciliter le lien social ou les appels d’urgence.

Quelles aides peuvent être apportées ?

  • L’APA (allocation personnalisée d'autonomie) peut être utilisée pour financer du matériel adapté dans le cadre du plan d’aide personnalisé.

  • La PCH (prestation de compensation du handicap) peut être utilisée pour financer des équipements conçus et adaptés pour pallier le handicap.

  • Les mutuelles et les caisses de retraite peuvent elles aussi financer une partie du coût de certaines aides.

  • Pour les personnes âgées de 70 ans et plus, en perte d’autonomie, une aide à l’adaptation du logement est possible pour l’aménagement de l’habitation. D'un montant allant, jusqu'à 5 000 euros, cette aide favorise le maintien à domicile grâce à des travaux tels que la transformation de baignoire en douche.

  • L'ANAH (l’Agence nationale de l’habitat) propose différentes aides financières pour accompagner les particuliers dans leurs travaux de rénovation. Parmi ces aides, une est particulièrement destinée aux personnes en situation de handicap et à la nécessité d’aménager le logement selon leurs besoins spécifiques : le dispositif « Habiter facile ».

  • Pour les seniors, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt pour les travaux visant à adapter le logement au handicap ou à la mobilité réduite.

  • Action Logement propose aux travailleurs handicapés salariés du privé, un prêt d'une valeur de 10 000 € à un taux de 1%. Ce prêt est remboursable sur 10 ans.

Coralie
Coralie

Cela pourrait vous intéresser

Voici une sélection d'articles que nous vous propopons

Les groupes de paroles dédiés à l'accompagnement d...

Partout en France, des associations d'aidants pour séniors accompagnent ceux qui aident...

EN FAMILLE : l'histoire du Père Noël

L'histoire du Père Noël à se raconter en famille... Il y a bien longtemps, le Père Noël...

Vivre chez soi : éviter les chutes à la maison

Le risque de chute chez les personnes fragilisées par l'âge, une maladie ou un handicap...

Commentaires 0

Aucun commentaire pour le moment.
Laisser un commentaire