Pour les aidants

Quel bilan de santé pour un proche aidant ?

ML
Mathilde

Chaque année en France, ce sont des millions de personnes qui accompagnent un membre de leur entourage en situation de dépendance, porteur d'une maladie ou d'un handicap. Au quotidien, cela se traduit souvent par un bouleversement de l'activité professionnelle avec régulièrement, un manque de temps pour soi. Pourtant, faire un point régulier sur sa santé physique et mentale est primordial pour mieux accompagner la personne aidée au quotidien. Heureusement, il existe plusieurs dispositifs spécialement dédiés aux aidants naturels pour vous faciliter la vie.

Comment prévoir un bilan de santé annuel ?

Le proche aidant qui accompagne une personne atteinte d'une maladie neurodégénérative ou d'une pathologie chronique pourra profiter d'une consultation annuelle pour faire un bilan de santé général. À l'occasion de ce rendez-vous, c'est le médecin généraliste qui se déplace directement au domicile pour faire un point global tout en vérifiant certains éléments de prévention. Ici, on pense notamment au calendrier vaccinal, à un éventuel dépistage pour un risque cardio-vasculaire, des problèmes dentaires, des pathologies du système digestif ou des cancers.

Au cours de l'entretien, le médecin vérifiera également l'état nutritionnel de l'aidant naturel avec l'utilisation d'une feuille de suivi alimentaire. Comme l'accompagnement d'un proche peut parfois s'avérer difficile, le professionnel de la santé évaluera également votre santé psychique avec la présence ou non de troubles anxieux, de symptômes dépressifs ou de troubles du sommeil. Ainsi, il pourra également vous réorienter vers d'autres professionnels ou des structures de proximité afin que vous puissiez trouver toute l'aide nécessaire.

Comment opter pour une visite longue ?

Une visite longue est l'occasion de faire un bilan de santé complet pour le proche aidant. Mais il concerne également l'évaluation gérontologique de la personne aidée. Elle s'adresse donc à toutes les personnes touchées par les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Charcot. Sont également concernées, les personnes atteintes par une sclérose en plaques ou avec des affections apparentées. Depuis 2017, vous pouvez bénéficier de trois visites longues par an, entièrement prises en charge par la Sécurité Sociale et la mutuelle.

Au cours de cet entretien, le proche aidant abordera des questions sur sa santé avec une éventuelle prescription en cas de soucis dentaires, des problèmes d'audition ou des problèmes de vue. C'est également l'occasion d'aborder certains outils de prévention pour limiter le risque cardiovasculaire, les pathologies respiratoires, pour réaliser des examens de dépistage pour les cancers et faire un point sur le rappel vaccinal. Enfin, c'est un entretien qui vise également à repérer certains signes d'épuisement chez l'aidant naturel afin de mieux l'orienter vers certaines structures d'aide possible ou un service d'aide à domicile.

Comment prévoir un bilan complet avec AGIRC ARCCO ?

Le bilan de santé complet AGIRC ARCCO est systématiquement prévu dans le cadre d'un bilan de prévention. Il vise avant tout à évaluer certains aspects de la vie de l'aidant naturel au travers de différentes thématiques comme les vaccins, les troubles du sommeil, la nutrition et les éventuelles addictions. Il y aura également un entretien psychologique pour mieux prévenir les situations anxieuses ou l'épuisement. Lorsque ce bilan global est terminé, il est ensuite accompagné de conseils et d'une ordonnance de prévention avant d'être transmis à votre médecin de traitant si vous le souhaitez.

Pour pouvoir bénéficier de ce service, vous pourrez directement vous tourner vers l'un des 14 centres de prévention Bien vieillir Agirc-Arrco dédiés à la prévention et au repérage des risques de santé. Afin de gagner du temps, c'est un suivi qui est également assuré par mail ou par téléphone. Après ce bilan complet de prévention, vous pourrez avoir accès à un nouveau bilan tous les 3 ans.

Il existe donc différents dispositifs dédiés aux proches aidants pour faire un bilan de santé régulier. Outre les petits problèmes physiques du quotidien, les professionnels de la santé seront également attentifs à la présence de troubles anxieux ou à un épuisement généralisé. C'est pour répondre à cette dernière problématique qu'Unaide a créé l’application Unaide connect à destination de tous les aidants familiaux. À n'importe quel moment, vous pourrez donc entrer en relation avec d'autres aidants qui vous parleront également de leurs expériences et de leurs ressentis. Au quotidien, c'est une véritable “soupape” pour vous aider à mieux faire face à certaines situations.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Et si votre interlocuteur dédié UNAIDE vous prévenait une fois que l'ensemble de vos rendez-vous étaient organisés ? C'est possible ! Si nous sommes en mesure de vous proposer différents services d'aide à domicile, sachez que votre interlocuteur dédié se charge également de prendre vos rendez-vous et de coordonner vos différents intervenants !
ML
Mathilde

Cela pourrait vous intéresser

Voici une sélection d'articles que nous vous propopons

La dénutrition

On estime à 2 millions le nombre de personnes souffrant de dénutrition en France. Véri...

Quelles sont les aides financières mobilisables ?...

Pour financer certains systèmes d'aide, le proche aidant pourra se tourner vers des aide...

Les groupes de paroles dédiés à l'accompagnement d...

Partout en France, des associations d'aidants pour séniors accompagnent ceux qui aident...