Communauté des Auxiliaires de Vie Pour les aidants et leurs proches

Le témoignage de Mohamed

Coralie
Coralie

Il y a quelques jours, Mohamed nous a accordé un peu de son temps afin de nous raconter son quotidien d’Auxiliaire de Vie travaillant aux côtés d’Unaide. 

     Mohamed n’avait jamais exercé en tant qu’aide à domicile. Rassurez-vous, chez Unaide, les Auxiliaires de Vie sont intégrés à la communauté, s’ils disposent de 3 ans minimum d’expérience dans le domaine de l’accompagnement de publics fragilisés ou d’un diplôme.

D’ailleurs Mohamed a un parcours plutôt atypique. Il était auparavant pompier volontaire pendant 4 ans. Il souhaitait exercer un autre métier, ayant quasiment les mêmes valeurs : le dépassement de soi (prendre sur soi lors de situations parfois complexes tant physiquement que moralement), faire de nouvelles rencontres (découvrir de nouvelles personnes et être à leur écoute), apporter son soutien, et surtout retrouver un esprit familial.

En plus d’être pompier volontaire, il a aussi travaillé auparavant en EHPAD où il était cuisinier. Selon Mohamed, “dans ce type d’établissement, il n’y a pas de prise en considération du vécu des bénéficiaires et de leurs habitudes de vie, car il faut aller vite, puisque les bénéficiaires sont nombreux. Les Auxiliaires de Vie n’ont pas vraiment le temps de partager un moment privilégié, alors que certains bénéficiaires en ont besoin. Bien entendu, ce n’est pas partout pareil, et cela n’est que mon point de vue personnel.” 

Mohamed a donc vite trouvé sa place en tant qu’Auxiliaire de Vie Indépendant aux côtés d’Unaide.

Vous vous posez sûrement la question, comment être indépendant en travaillant aux côtés d’une structure ? Chez Unaide, on met en relation les personnes âgées, malades ou en situation de handicap avec des Aides à Domicile. Les Aides à Domicile restent indépendantes : il s’agit d’une relation de particulier employeur. Unaide épaule les Aides à Domicile en termes de conditions de travail, des modalités légales de celle-ci, et des aspects administratifs. Véritable intermédiaire de confiance, Unaide met en relation aides à domicile et bénéficiaires en respectant le secteur géographique, les habitudes et besoins des bénéficiaires, et les disponibilités de l’Auxiliaire de Vie. Ce sont exactement ces points précis qui ont conforté Mohamed dans son choix de travailler à nos côtés. 

Mohamed nous a connu par le biais de la plateforme Allô Voisin sur laquelle l’équipe de coordination poste régulièrement des annonces de manière à identifier de nouveaux intervenants qui peut démarrer une prise en charge, et par conséquent, répondre favorablement à la demande d’un bénéficiaire. “J’ai obtenu une réponse très rapidement de la part de l’équipe Unaide, j’ai passé un entretien, j’ai reçu des explications sur la société Unaide, et j’ai ensuite pu démarrer une prise en charge auprès de Soeur Marguerite au sein d’un couvent.”  

     Il a par la suite, téléchargé notre application gratuite Unaide Connect, qu’il a considérée comme étant “simple d’utilisation”. Effectivement, l’application est gratuite et disponible sur App Store et Play Store. Elle est l’unique outil, commun aux Auxiliaires de Vie mais également aux bénéficiaires et proches aidants. Elle permet entre autres de transmettre les informations de suivi à l’ensemble des intervenants et de la famille. 

Mohamed nous confie avec le sourire qu’il apprécie travailler aux côtés d’Unaide car selon lui, “c’est un job proche des gens, qui me permet de conserver mon indépendance, tout en étant accompagné dans mes démarches administratives”. Ce qui représente une charge de travail en moins dans leur quotidien.

     Nous avons demandé à Mohamed quelles étaient selon lui, les plus grandes qualités d’un Auxiliaire de Vie. Il nous a répondu de façon générale, “d’aimer les gens et leurs différences”

Il ajoute : “d’être à l’écoute pour chacun d’entre eux et dans le non-jugement, car souvent, une personne considérée comme trop bavarde, a en réalité besoin d’attention, car il peut s’agir d’une personne seule sans forcément une famille sur laquelle compter. Il faut donc prendre plus de temps avec ces personnes, par exemple en jouant avec les bénéficiaires au scrabble, ou en leur apportant des petits chocolats qui peuvent le temps d’un instant les faire rêver et leur redonner le sourire.”

Bien plus qu’un lien de confiance, les liens et sentiments d’affection naissent parfois très vite. D’ailleurs, Mohamed nous confie qu’il partage beaucoup de temps auprès d’une sœur au sein d’un couvent, qui est devenu au fil du temps, comme “l’arrière-grand-mère de mon fils”. Que pouvait-on rêver de mieux lorsque notre devise est “nous prenons soin de vous comme de notre propre proche” ?

     Pour finir, Mohamed souhaite partager son expérience avec d’autres Auxiliaires de Vie qui, comme lui, aimeraient rejoindre l’aventure aux côtés d’Unaide. Pour cela, il vous partage quelques conseils dans un autre article dédié au parrainage.

Merci encore à Mohamed, pour avoir pu prendre un peu de son temps afin de nous raconter ce beau témoignage !

Coralie
Coralie

Cela pourrait vous intéresser

Voici une sélection d'articles que nous vous propopons

Quel bilan de santé pour un proche aidant ?

Chaque année en France, ce sont des millions de personnes qui accompagnent un membre de...

L’importance de la mise en place du matériel médic...

Choisir de résider à domicile malgré l’âge ou le handicap, est possible, mais faites en...

Prendre soin de soi et des siens : un voyage du cœ...

Bienvenue dans notre petit coin de partage où nous parlons de la vie, avec ses joies, se...

Commentaires 0

Aucun commentaire pour le moment.
Laisser un commentaire