Pour les aidants et leurs proches

Comment annoncer à un proche que je ne souhaite plus être son aidant ?

CU
Communication

Être un proche aidant est un rôle aussi important qu’exigeant. Ainsi, il peut créer des répercussions d’ordre émotionnel, personnel, voire professionnel. Il arrive parfois que, malgré toute la bonne volonté et l'amour que vous portez à votre proche, vous ressentiez le besoin de ne plus assumer cette responsabilité. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour oser quitter votre rôle d’aidant et l’annoncer à votre proche.

Reconnaître ses limites : un acte courageux !

Avant toute chose, il est important de garder en tête que respecter ses limites n’est en rien un échec. Au contraire ! Être un aidant demande énormément de temps, d'énergie et de sacrifices personnels. Si vous ressentez de l'épuisement, du stress ou une détérioration de votre santé physique et mentale, il est important de vous en rendre compte et d'agir. Prendre soin de vous-même est essentiel pour votre bien-être et, indirectement, pour celui de votre proche. Avant de prendre la décision, n’hésitez pas à en parler autour de vous et à un professionnel de santé à qui vous pourrez livrer vos questionnements.

Préparez la conversation

Avant d’annoncer à votre proche que vous ne souhaitez plus être son aidant, vous pouvez préparer cette grande conversation. Déjà, choisissez le bon moment : partager une telle décision nécessite de choisir un moment où vous pouvez discuter calmement et sans interruptions. Ensuite, prenez le temps de réfléchir à vos sentiments et à vos raisons pour réussir à les expliquer. Préparez-vous à exprimer vos émotions de manière calme et compréhensible. Il est normal de ressentir de la culpabilité ou de l'anxiété, mais rappelez-vous que votre décision est prise dans l'intérêt de tous. Enfin, essayez d’anticiper les réactions : votre proche peut réagir avec tristesse, colère ou incompréhension. C’est une attitude normale qui ne doit pas vous déstabiliser pour autant.

Faites preuve d’empathie

Lors de votre discussion, prenez en considération les sentiments et les besoins de votre proche. Rappelez-lui que même si vous ne pouvez plus être son aidant, il recevra toujours tout votre amour et votre soutien. Tâchez également d’être honnête et clair quant à vos raisons de ne plus assumer ce rôle. Enfin, présentez les solutions que vous avez envisagées pour que votre proche continue de recevoir l’accompgnement nécessaire. C'est ici qu'Unaide peut jouer un rôle clé.

Unaide : une alternative de confiance pour vos proches

Pour que votre proche puisse rester chez lui et toujours être entre de bonnes mains, Unaide propose des services d'aide à domicile totalement personnalisables selon les besoins spécifiques de votre proche. Unaide met en effet en relation des auxiliaires de vie qualifiées avec des particuliers-employeurs. Grâce à une application, vous pouvez suivre en temps réel les prestations fournies. Cette transparence vous assure que votre proche reçoit les soins appropriés et vous permet de rester informé et impliqué, sans sacrifier votre bien-être.

👉 Découvrez dès maintenant tout ce qu’Unaide peut faire pour vous et votre proche sur notre site : https://unaide.fr/ 

CU
Communication

Cela pourrait vous intéresser

Voici une sélection d'articles que nous vous propopons

Aide à domicile : une compagnie au quotidien

Nous savons que lorsqu'il s'agit de chercher une aide à domicile, il y a souvent mille q...

Vivre chez soi : éviter les chutes à la maison

Le risque de chute chez les personnes fragilisées par l'âge, une maladie ou un handicap...

Les groupes de paroles dédiés à l'accompagnement d...

Partout en France, des associations d'aidants pour séniors accompagnent ceux qui aident...