Prendre soin de vous

21 septembre : journée mondiale Alzheimer

ML
Mathilde

Le cerveau… cet organe incroyable.

Chaque année, la journée du 21 septembre est dédiée mondialement à la maladie, de manière à sensibiliser, informer, briser les tabous sur ce nom que nous aimerions tous ne jamais prononcer pour parler d’une personne qui nous est chère.

Composé de plus de 100 milliards de cellules nerveuses, plus communément connues sous le nom de neurones, c’est l’organe qui nous permet de réfléchir, de penser, de nous déplacer…et tout cela, à chaque instant. Vous le savez, votre cerveau et vous, c’est pour la vie ! S’il n’est pas encore possible de s’offrir un abonnement à la salle de sport pour entretenir cette partie du corps, il reste néanmoins envisageable, et même recommandé de pratiquer une certaine gymnastique spéciale “neurones”.

Avant toute chose, partons d’un schéma simple : les cellules du cerveau se regroupent, et sont connectées les unes aux autres de manière à communiquer entre elles. Ce sont ces groupes qui nous permettent de penser, d’apprendre, et de se souvenir des choses, d’autres nous permettent de voir, de sentir et d’entendre les choses. Dès lors qu’Alzheimer intervient au sein de ces groupes, leur fonctionnement est dérangé et ne peut plus se faire correctement.

Revenons-en maintenant à cette gymnastique spéciale “neurones” : de quoi s’agit-il ?

Il n’est pas simple d’aborder les thématiques liées aux troubles cognitifs, surtout lorsqu’elles touchent nos proches. Nous aimerions tous éviter de passer par les différents stades de cette pathologie neurodégénérative :

  • la première étape consiste souvent en quelques pertes de mémoire,

  • certaines difficultés peuvent être rencontrées pour organiser le quotidien,

  • quelques confusions se font sentir pour se repérer dans l’espace et le temps,

  • enfin, de vraies complications peuvent intervenir dans les capacités d’expression et de réalisation des gestes du quotidien.

Ce que nous pouvons préconiser pour continuer la gymnastique de ces groupes de cellules : pratiquer certains jeux de mémoire, éteindre votre série préférée et attraper un livre dans la bibliothèque, prendre le temps de sortir prendre l’air et marcher au moins trente minutes dans la journée à votre rythme… Vous pouvez aussi créer un album photos commenté, écrire vos mémoires, jouer au Scrabble et faire fonctionner votre vocabulaire, peindre, dessiner ou coudre, danser, faire du jardinage, bricoler, cuisiner… faites-vous plaisir !

Il semblerait que l’alimentation joue elle aussi un rôle important dans le ralentissement des symptômes de la pathologie. Il serait préférable d’éviter les sucreries et la viande rouge, et de veiller à la consommation de produits laitiers. En revanche, n’hésitez pas à consommer du thé, des myrtilles, pommes, baies rouges, noix, ou encore des amandes.

Vous êtes aidant familial, concerné par cette situation : votre Care Manager Unaide peut vous aiguiller !

ML
Mathilde

Cela pourrait vous intéresser

Voici une sélection d'articles que nous vous propopons

Unaide x Bonjour Senior

Depuis 2020, Unaide est partenaire de Bonjour senior, un portail dédié aux seniors et au...

Quelles sont les aides financières mobilisables ?...

Pour financer certains systèmes d'aide, le proche aidant pourra se tourner vers des aide...

Sécuriser le domicile : comment procéder ?

Sécurisation du domicile : que faut-il prévoir ? Nous avons tous envie de savoir que no...