Pour les aidants et leurs proches

Un guide doux pour l'accompagnement des proches fragilisés : la règle des trois "C"

CU
Camille

Bonjour à vous, merveilleux aidants ! À travers ce guide d’accompagnement, nous allons naviguer ensemble sur un océan d’astuces, d’outils et de conseils conçus pour vous, qui accompagnez un proche fragilisé par l'âge, une maladie ou un handicap. Même si on ne vous confond pas (encore) avec des saints ou des sages (cela peut toujours arriver, qui sait ?), sachez que votre rôle est essentiel. Alors, respirez profondément, et adoptez la règle des trois "C" : Compassion, Communication et Compréhension.

Compassion : une dose d'amour dans une tasse de patience

Quand vous accompagnez une personne fragilisée, l'amour et la compassion sont vos alliés les plus solides. Ils sont comme le miel dans le thé, ajoutant une douceur essentielle à toute situation. Mais attention, n'allez pas dévaliser les rayons de miel dans votre supermarché ! L'amour et la compassion ne s'achètent pas, mais se cultivent jour après jour.

La patience, comme le thé qui doit infuser, est une autre clé de votre rôle. Vous pouvez rencontrer des jours difficiles, où chaque seconde semble durer une éternité (comme lorsque vous attendez la fin d'un téléchargement avec une connexion internet capricieuse). N'oubliez pas, même si cela semble long, votre thé finira par être prêt. Ainsi, la patience vous permettra d'accompagner votre proche à son propre rythme, sans le brusquer.

Communication : l'art d'être un Picasso des mots

La communication, c'est un peu comme peindre un tableau : ça demande du tact, de l'écoute, et parfois, une certaine dose de créativité. Il n'est pas nécessaire d'être un orateur né ou un télépathe pour réussir à communiquer efficacement avec votre proche. Il suffit simplement d'adopter une écoute attentive, de respecter le silence quand il est nécessaire, et de choisir les bons mots quand c'est à votre tour de parler.

Et si vous avez l’impression d’avoir fait une fausse note dans votre symphonie de la communication, rappelez-vous qu’il n’y a pas de fautes irréparables. Parfois, cela peut même mener à des situations assez drôles. Qui n’a jamais lancé un "comment ça va ?" à une personne qui vient tout juste de répondre à la même question ? Il faut rire de ces moments, car l’humour, aussi, est un excellent allié.

Compréhension : mettre ses lunettes d'explorateur

Comprendre la situation de votre proche est un peu comme partir en expédition dans une jungle inconnue. C'est parfois effrayant, et il peut vous arriver de vous égarer. Mais ne vous inquiétez pas, vous n'avez pas besoin d’être Indiana Jones pour cela. Il suffit simplement d'observer, d'apprendre, et de chercher à comprendre sans jugement.

Cela signifie aussi comprendre vos propres limites. Après tout, même Superman a sa kryptonite... Ah mince, la rédaction avait promis de ne pas faire de références aux super-héros. Mais vous avez saisi l'idée. Chaque personne a ses limites et il est important de les respecter. Rappelez-vous que prendre soin de vous est la première étape pour pouvoir prendre soin des autres.

En résumé, dans votre rôle d'aidant, n'oubliez pas la règle des trois "C" : Compassion, Communication, Compréhension. Ensemble, elles vous aideront à naviguer dans cette aventure qu'est l'accompagnement d'un proche fragilisé. Vous n'êtes pas seul(e) dans cette épreuve ! 

CU
Camille

Cela pourrait vous intéresser

Voici une sélection d'articles que nous vous propopons

L’importance de la mise en place du matériel médic...

Choisir de résider à domicile malgré l’âge ou le handicap, est possible, mais faites en...

6 octobre 2021 : Journée Nationale des Aidants

Journée Nationale supplémentaire ou véritable reconnaissance des aidants ?  Il sem...

Aide à domicile : une compagnie au quotidien

Nous savons que lorsqu'il s'agit de chercher une aide à domicile, il y a souvent mille q...

Commentaires 0

Aucun commentaire pour le moment.
Laisser un commentaire