Aide sociale

L’accompagnement d’une personne âgée ou dépendante ne relève pas uniquement d’une aide aux actes essentiels ou d’une aide-ménagère. Le bien-être vient aussi (et peut-être même surtout !) de toutes les activités annexes, celles qui changent le quotidien, mettent de l’animation dans cette vie souvent très réglée et monotone. Ainsi, une petite promenade (à pied ou en fauteuil roulant) dans le parc voisin fait respirer un autre air, fait voir du monde, stimule les sens, fait faire un peu d’exercice, donc maintien la masse musculaire, renforce l’appétit…. Un jeu de société stimule la mémoire, renvoie à des souvenirs d’enfance, amuse, enthousiasme, crée de l’interaction. Il devient une parade à l’ennui, l’endormissement. Un petit atelier cuisine mobilise tous les sens, stimule l’appétit, la mémoire quand il s’agit de travailler une recette d’antan !

Nos aides à domicile mettent un point d’honneur à favoriser ces activités, en s’adaptant aux capacités physiques et cognitives des personnes. Le travail de l’une, l’ennui de l’autre se transforment en une rencontre humaine dans laquelle convivialité et amusement sont les maîtres mots. Elles développent ainsi un lien social fort avec leurs bénéficiaires. Différentes activités y sont proposées :

Promenade

Tout en prenant des précautions de sécurité, les sorties peuvent se faire à pied ou en voiture. Pour les personnes qui marchent, les aides à domicile s’assurent de ne pas oublier la canne ou le déambulateur, ne pas surévaluer les distances, d’éviter les sorties en cas de fortes chaleurs et penser à prendre de l’eau. Elles vérifient au préalable que la personne est bien chaussée.

La personne accompagnée peut ainsi voir ses voisins, les commerces à proximité, être actrice de son quartier.

Aide administratif

Les aides à domicile sont habilités à accompagner les personnes à la Poste, à la Sécurité Sociale, à les aider à remplir un dossier administratif. Elles vérifient les photocopies nécessaires à faire par exemple. La personne aidée garde ainsi ses capacités de décision et reste actrice de la vie sociale.

Stimulation cognitive

Des ateliers comme la lecture, les mots fléchés ou croisés, jouer aux cartes stimulent la réflexion, l’évasion. C’est distrayant et en même temps cela rapproche les gens.

Activité physique

Pratiquer une activité physique adaptée qu’elle soit, réalisée debout ou assise au fauteuil est importante. Réaliser de petits mouvements des poignets et des bras, des exercices d’assouplissement ou de yoga favorisent l’équilibre et conserve la mobilité des articulations. Il faut préalablement demander conseil au kinésitherapeute ou au médecin.

Discussion

Discuter au sujet d’un livre lu, des actualités, du temps qui passe ou de la météo, inviter des voisines pour le thé, voilà des activités qui ne demandent ni effort physique ni matériel et pour autant apporte considération et importance envers la personne aidée. Cela humanise la relation et permet de tisser la confiance et invite à la confidence.

Atelier culinaire

Quand on pense à sa mamie on pense souvent aux bonnes recettes, au gâteau du mercredi après- midi. Pouvoir réaliser ces recettes avec son aide à domicile est un moment d’échanges et de partage entre toutes les personnes qui entourent la personne aidée.

Etre contacté